mercredi 14 juin 2017

REVIEW : LANDYACHTZ Dinghy... BURN YOUR PENNYS !

Une fois n'est pas coutume, pas de grande planche, pas de trucks de précision dans cet article. Aujourd'hui, je jette mon dévolu sur les petites boards du quotidien urbain, les passe-partout, les portatives...

For once, no huge deck, no CNC-machined trucks. It's time for the little ones. The tiny versatile daily urban boards...

Jusqu'à cet hiver, je m'étais interdit de rouler sous la pluie / sur le mouillé en ville ; pour des raisons apparentes de Stunt2ouf (eau, feuilles, hydrocarbures, circulation parisienne ...) et de dégueulasserie. Mais cette fois la météo m'a cherché... des semaines sans un créneau sec ! J'ai fini par "sacrifier" la LANDYACHTZ Dinghy que je venais de recevoir.

Until this winter, I had never let myself ride on wet pavement / under the rain to avoid hardcore hella' stunting in Parisian traffic and thrashing my board and pants.
But after many F*ck*ng rainy weeks, I decided to "sacrifice" the LANDYACHTZ Dinghy I had just received.


Voilà plusieurs mois que cette chouette planche m'accompagne dans mes aventures urbaines : des centaines de mètres pour aller à la poste ou à la boulangerie, quelques kilomètres pour rentrer du boulot quand les transports "fonchiélabyte", plusieurs centaines quand je la fixe sur mon sac à dos pour une escapade ferroviaire jusqu'à Clermont-Ferrand...

For the last few months, I ride it everyday : one block to the bakery or to the post office, a pair of miles back from work when public transports are shitty, and hundreds of miles with the train to Clermont-Ferrand, laced up on my backpack.

En dehors du réglage des trucks et un tour de clef sur la visserie après tassement des pads souples, je ne l'ai pas du tout entretenue. Elle a roulé des dizaines de fois dans/sous l'eau puis séché dans mon vestiaire de boulot ou dans le bac de ma douche. Une chienne de vie pour cette petite planche de bois à roulettes.

I only loosened the trucks and tightened the bolts after the soft risers settled, no other maintenance.
I rode it many times in/on water and let it dry in my work locker or my shower box. À hard life for this little wood deck.



Au quotidien, elle répond presque parfaitement à l'utilisation que j'en fais. Elle subit vaillamment les assauts de la pluie sans broncher. Elle est sale, les roulements couinent un peu parfois, la visserie rouillotte mais aucune délamination ni ramollissement du plateau ; les roues tournent sans encombre. Les roulements sont fermés sur les 2 faces et tant que la planche roule correctement quand je monte dessus, pas question de les nettoyer (un simple coup de dégrippant une fois par an directement sur l'axe des roues).

This board is almost perfect for my use. The Dinghy resists bravely to the weather attacks. The deck is dirty, the bearings sometimes squeak, the hardware is a bit rusty but there’s no delamination and the wheels are still turning well. The bearings are closed on both sides, I won't wash till they are stuck (maybe just a spray of WD40 once a year)


Le concave est confortable et la largeur suffisante pour ma pointure 43. Au départ, seul le tail prononcé me gêne un peu. J'aime utiliser l'espace du tail quand je roule, un peu comme sur une planche de slalom. Sur la Dinghy, cette position est inconfortable car le pied arrière se retrouve très incliné. Pour comparaison, son tail est plus relevé que celui de ma planche de street.

The concave fits pretty good for my 10 size feet. At the beginning, the steep tail was a bit uncomfy for me. As on a slalom board, I like to use the tail as a part of the effective foot platform. But on the Dinghy, the back foot is too wedged to be comfy. For comparison, the Dinghy's tail is steeper than my street deck.


Les trucks Polar BEAR 105mm tournent très bien, les gommes tendres et suffisamment rebondissantes ne demanderont pas à être remplacées (sauf peut-être si vous pesez plus de 90 kilos). Au départ, j’ai pensé les incliner avec des pads 10° pour pumper plus efficacement, mais à l'usage je n'en ai pas ressenti le besoin, la planche étant déjà bien joueuse avec son montage d'origine.
Les roues HAWGS Fatties 63mm /78A sont rapides et confortables. Leurs lèvres arrondies sont faciles à mettre en travers et leur glisse est saine.  Sur le mouillé, leur surface "déglacée mécaniquement" leur confère un zeste d'accroche et de contrôle supplémentaire, un plus appréciable quand on roule régulièrement sur sol mouillé.

105mm Polar BEAR trucks are really turny, the soft and responsive bushings don't need to be replaced (if you're under 180lbs). I thought for a while about adding 10° risers to pump more efficiently but I needn't, the Dinghy is playful enough with the stock settings.
HAWGS Fatties 63mm / 78A are fast and comfy. With their round lips, they're easy to push sideways and control. On wet pavement, the stone ground surface gives you a bit more traction, a solid advantage when you often ride on rainy days.



Niveau transport, ce format 72 x 20 cm est idéal à fixer sur un sac à dos, pourvu qu'on dispose au minimum de 2 sangles (intégrées ou non au sac). Une sous le truck arrière et l’autre entre les 2 trucks.
Pour la transporter à la main (surtout quand elle est sale), je me suis fabriqué une "poignée" rudimentaire en chambre à air de vélo recyclée. Un simple anneau cousu à plat qui une fois passé autour du truck forme 2 belles anses. Il tient dans la poche quand on ne s'en sert pas, se lave facilement et ne coûte rien.

For travelling or urban commuting, this 28.5" x 8” size is perfect. It's easy to put on a backpack with 2 straps : one under the rear truck and the other between the trucks.
To take it in hand (especially when dirty), I made kind of a handle with an old bike inner tube. It us a single ring flat-sewing which forms 2 handles when passing around the hanger. It holds in a pocket, is washable and doesn’t cost anything.




Avec l'habitude, je me suis bien adapté à l'espace "plat" utilisable. Le tail bien marqué s'avère pratique pour passer les petits obstacles plus ou moins inattendus. Pas besoin de venir chercher dans l'urgence l'extrémité du tail avec les orteils pour cabrer la planche. Quand on roule le pied arrière dans le creux du tail, un simple haussement d'épaule vers l'arrière accompagné d'une légère flexion suffit à gommer les petits obstacles.

Gettinf used to ride my Dinghy, the steep tail is finally very useful to quickly jump over the little edges of the pavement. No need to suddenly find the tail edge with toes to lift front wheels. If you ride with the back foot locked in the spoon between platform and tail, an easy shoulder move and knee flexion is only required to ride over little obstacles.


Les roues arrières sont idéalement couvertes par la planche mais une partie des roues avant débordent de l'arrondi du nose, les éclaboussures sont limitées. Lors des traversés de flaques, il ne lui manque que quelques centimètres au delà des vis avant pour garder ses chaussures complètement sèches.

The rear wheels are fully covered by the plank but a part of the front wheels overflows from the deck, splashes are limited. When rolling through puddles of water, the Dinghy only misses an inch or so before the front bolts to keep your shoes totally dry.




En résumé, cette planche peu encombrante m'aura permis de skater tous les jours, d'aller/revenir du boulot sans être complètement dépendant des transports en commun et en ne mouillant que très raisonnablement mes chaussures. Niveau ride, je prends à chaque fois beaucoup de plaisir à slalomer sur les trottoirs, pumper, carver et faire chasser l'arrière pour me ralentir.
La LANDYACHTZ Dinghy s’avère être une planche résistante, joueuse et pétillante capable de se jouer des encombres de la ville sans vous encombrer quand il s'agit de la transporter.

To sum up, this compact board allows me to skate everyday, to go to/come back from work without depending only on the public transport and being only slightly wet when riding in the rain. I always enjoy slaloming, pumping, carving this cutie on every sidewalk.
LANDYACHTZ Dinghy is a strong, playful and sparkling board, able to play with urban hassles without being bulky when you need to carry it.

dimanche 14 mai 2017

RAW RUN : Outdoormix festival 2017

Pas rapide, pas de squats de 80m, pas de passage sketchy ... Un simple run en contrôle dans un paysage d'exception et sur une board de déglingo !

Outdoormix Festival 2017 - Longboard run

Rider : Punkaroulettes
Cam : Titoo Pink Rider

Setup 2ouf : PETERHOTLATE "Magic Carpet" deck , SABRE trucks 48/38°, CULT Emperor wheels

Song : The Cure - lullaby

vendredi 21 avril 2017

PETERHOTLATE LONGBOARDS : Made in Pigalle !

J'ai rencontré Pierre par les heureux hasards du skate. Je voulais me débarrasser de quelques paires de pads inclinés rigides de 10°, lui en cherchait un bon nombre.

I met Pierre thanks to “skateboarding chance”. I wanted to get rid of a few sets of stiff 10° risers, he was searching many of them.



“-Pourquoi en cherches-tu autant ?
-Je fabrique des planches orientées pumping/cruising/slalom dans un atelier vers Pigalle.
Et toi pourquoi en as-tu autant ?
-Je slalome parfois, j'ai beaucoup trop de planches et je teste un peu tout ce qui s'offre à moi en matière de longboard. J’en avais récupéré un stock dans un shop.”

“Why do you need so many risers ?
I make pumping/slalom/cruising oriented boards in a little workshop close to Pigalle.
And why did you already have so many risers ?
I ride slalom skateboards, I have way too many boards and I try everything I can about longboarding. I had got them from a closing shop”.



Présentations faites, Pierre propose de me laisser l’une de ses planches de cruising/pumping en test pour un mois. Sandrine, Vincent, Denis et moi avons par la suite eu le privilège de visiter son petit atelier parisien.

Pierre offered me to try for a month one of his pumping boards for a month. Later he gave us (I and some of my friends) the opportunity to visit his little parisian workshop.











Pierre est retombé dans le skate il y a presque 2 ans, suite à une discussion avec l’un de ses amis qui revenait de vacances en Californie. Il s'est lancé le défi de lui fabriquer des planches. Depuis, il en fabrique sur demande.
Curieux, perfectionniste et doté d’un bon bagage technique pour ce qui est du travail du bois et des composites, il n'a pas fallu très longtemps à ce passionné pour obtenir de très bons résultats. Pour donner une idée, quand Pierre m'a confié une planche avec, selon lui, des finitions "moyennes", je cherchais encore ses "défauts" après un mois de test...

Pierre came back to skateboarding two years ago, after a friend of him spent some holidays in California. He challenged himself to make him some decks. Since that time, he makes some decks on request.
Curious and perfectionist with a good skill for composites and woodworking, he didn’t need a long time to get good results. For example, when Pierre lent me what he called an “average finishing board”, I was still looking for defects or scratches one month after .









J'ai pu tester une planche de pumping/cruising/carving fabriquée par ses soins :
I tried a pumping/cruising/carving board made by his own hands :

92.5 x 24 cm
Cambre et un léger concave.
Sandwich : érable/fibre de verre/carbone/bambou
Flex : au choix à l’achat et micro-ajustable grâce au multiperçage

36.4” by 9.45”
Camber and a slight concave.
Maple/fiberglass/carbon/bamboo
Flex : your choice when you order the deck ! And you can tweak it thanks to the multiple wheelbases.






La planche est fine et très légère, les finitions n'ont rien à envier aux plus grandes marques. L'outline (forme) est sobre, le profil minimaliste mais très efficace. Le joli cambre et le discret concave associés aux propriétés mécaniques du plateau font de la planche un véritable lame : légère, précise, nerveuse et acérée. L'apparente simplicité du shape et le flex délicieusement rebondissant me rappellent certaines des planches que j’ai possédé et qui m'ont possédé ! : POLITIClongboardACTIVIST Rubera, INSECT Big Bug et GS (#coeuraveclesouad').

The deck is thin, very light and the finish matches the best longboard brands. The outline is smooth, the shape looks minimalist but it’s really efficient. The camber and slight concave, coupled with mechanical properties from the deck make the board feeling like a blade : light, precise, nervous and sharp. This shape’s simplicity and the bouncing flex remind me of my lovely POLITIClongboardACTIVIST Rubera and INSECT Big Bug and GS.







J'ai roulé cette planche tous les jours pendant un mois, exclusivement en milieu urbain. Tranquillement pour aller bosser et en "tapant fort dedans" en pushing et pumping 2ouf, le flex n’a pas pris une ride.
La planche fuse, en quelques légères poussées, on est lancé. La propulsion pédestre laisse rapidement sa place au setup de pumping (trucks BENNETT 150mm +17°avant / -10°arrière). Quelques appuis nerveux déclenchés à partir des épaules et me voilà déjà en train d'accélérer.
Les trottoirs se transforment en terrain de jeu ! Eviter la dame avec sa valise, passer accroupi sous la barrière du parking...  Plonger entre ces 2 poteaux, glisser le long du mur façon surfeur de tube... Remettre les gazs en quelques coups de pump et filer du trottoir à la piste cyclable...
Ce qui est génial avec cette planche, c'est qu'on se prend tour à tour, et avec le même plaisir, pour un Ninja 2gueudin, vif, précis, tranchant ou pour un funky soul carver, doux, confortable, lancinant...  B-)

I rode this board every day for a month, only for urban commuting. Quietly to go working sometimes and for city slashing, hardcore push’n’pumping the rest of the time. The flex has not given up the slightest hint of rebound.
With only a few pushes, the board is already “flying”. Foot propulsion quickly makes way for the pumping setup (BENNETT trucks 150mm +17°front / -10°rear). I only need some nervous shoulders leans to speed up !
The sidewalks become a real playground : “... dodge the women with her suitcase, squat under the parking lot fence… dive between those 2 poles, glide along the wall like a wave surfer… open up the throttle with pumping and jump from the sidewalk to the bicycle line…”
With this board you can play like a crazy-steezy Ninja, lively, precise and sharp or like a funky soul carver, sweet, smooth and comfy...




video



Avec le montage ultra tournant (2 trucks BENNETT 150mm), j’ai pu commencer à pomper efficacement dès la première poussée, idéal jusqu'à moyenne vitesse. Pour maintenir une vitesse plus élevée sans chasser de l'arrière à chaque "pump" puissant, j'ai mis à l’arrière un truck à géométrie inversée avec très peu d'angle (SABRE 170MM 38° et pad  -10°). Le résultat est excellent : 3 à 4 poussées deviennent nécessaires pour se lancer mais la vitesse de “pump de croisière” est bien supérieure et l'arrière ne bronche pas là où le BENNETT devenait piégeux.
Je n'ai pas eu le temps de tester la planche avec une paire de trucks à géométrie inversée mais le montage doit être vraiment bon également. En cruising et carving, si vous les choisissez aussi légers que la board (MINDLESS Talisman, SEISMIC Aeon…), vous obtiendrez un véritable missile, ultra-joueur et facile à faire chasser de l’arrière.

With the turny as hell setup (2 BENNETT trucks) I can pump efficiently after only one push, it’s perfect for low and medium speed. To keep a good speed without sliding from the rear truck on each strong “pump”, I used a reverse kingpin truck with low angle (SABRE 170 mm / 38° and -10° riser). The result is great. I need ¾ pushes to start pumping but the cruising speed is pretty higher. At speed, the rear TKP truck doesn’t flinch where the BENNETT became treacherous.
I couldn’t try a full-TKP setup on this board but I think it could be really good. For cruising or carving, if you choose some light trucks (MINDLESS Talisman, SEISMIC Aeon...) you’ll got a real missile : fast, playful and easy to make it drift from the back.






Après un mois de test, je suis conquis par cette board simple, épurée, redoutablement efficace, légère, nerveuse et confortable. Un délice pour ceux qui cherchent une board esthétique et technique alliant la simplicité des lignes oldschool et la performance des matériaux actuels.
Une board PETERHOTLATE c'est un peu comme rouler en Aston Martin DB5 (Mais si vous savez celle de James Bond !) tout en profitant des performances et des équipements de la nouvelle HONDA NSX.

After a month of testing, I’m in mad love with this board : simple, pure, so efficient, light, nervous and comfy. A delight for people who are looking for a beautiful and technical deck which melts oldschool simple shapes and newschool performant constructions.
Experience a PETERHOTLATE board is like riding the retro-stylish ASTON MARTIN DB5 with the new HONDA NSX' performances and equipments.



A partir de 280 euros le plateau, le tarif refroidira les "pas assez enthousiastes". Les autres profiterons de planches sur-mesure, de qualité et aux finitions dignes de la Marqueterie. Des plateaux fabriquées avec soin par un artisan passionné et perfectionniste à partir de matériaux de haute technicité.
Les planches PETERHOTLATE sont aussi belles à voir ou exposer que délicieuses à rider ... et ça, ça n'a pas de prix.


From 280euros for a deck, the price could calm the "not enough enthousiastics". The others will enjoy those high-quality custom boards with incredible Marquetry finishing. Decks make carefully by a passionate and perfectionist craftsman with high-quality materials.

PETERHOTLATE boards are as beautiful to see or to exhibit as delicious to ride ... And it's priceless !


Elle est “aiguisée comme une lame, pointue comme un couteau, chauffée comme une flamme et puissante comme un fusil d’assaut.”

As said Raggasonic in their song this PETERHOTLATE board is “Sharp as a blade, pointy as a knife, hot as a flame and powerful as a assault rifle”.







Depuis ce test mes proches 2ouf m'ont offert une planche sur-mesure à faire fabriquer par Pierre.

Since this review my friends and Bro' got me a custom PETERHOTLATE board for present.



Je me suis fait faire une planche d'inspiration Pintail, de 110cm de long,  24cm de large au pied avant, 22cm au pied arrière, du rocker (cambre inversé) et un zeste de concave. Un flex ferme pour mon poids sur l'entraxe le plus court (70cm) et plus souple en allant jusqu'au 76cm d'entraxe maximum. Le bambou de la planche absorbe les défauts de la route avec facilité alors que la "boite carbone" à l'intérieur du sandwich réduit à quasi-néant la torsion ... Confort et réactivité level EPIC, avec les finitions d'orfèvre PETERHOTLATE ! Cherche pas c'est de la bombe bébé !!!

Pierre built according to me a pintail inspired board, 43.3" long, 9.45" wide at the front foot, 8.66" at the back foot, some negative camber and a few concave. Strong flex for my weight on the shortest wheelbase (27.5") and softer closing in the largest wheelbase (29.9"). Bamboo absorbs with ease asphalt asperities and the "carbon box" minimize the twist ... Comfy and lively as hell with amazing PETERHOTLATE finishing ! That's THE shit dude !!!




.



video


Photos : Sandy Pike / Vincent Bombastic

dimanche 11 décembre 2016

REVIEW FULKIT : Trucks SEISMIC Aeon 180mm / 45°



Rendue célèbre il y a une dizaine d’année par ses trucks à ressorts et plus récemment ses roulements à entretoise et “rondelles de vitesses” intégrées, la marque américaine SEISMIC a récemment dévoilé les trucks AEON. Des trucks rapidement réduits au nom de "trucks à gommes triangulaires" par les riders.
Vous découvrirez dans cet article que cette forme spécifique de gommes n'est en réalité qu’une partie de la véritable technologie de ses trucks.

The american brand SEISMIC, known 10 years ago for their springs trucks, and then their built-in bearings, recently unveiled the SEISMIC Aeon trucks. These trucks were quickly reduced to “triangular bushings trucks”.
You’re going to see that this peculiar shape of bushing is only a part of these trucks’ technology.



En main, la première impression qui se dégage, c'est la légèreté. L'ensemble est fin et épuré. Le diamètre de l'axe du hanger se situe entre celui des fins MINDLESS Talisman et celui des PARIS.

In my hands they feel pretty light. The whole design is thin and refined. The hanger diameter stands just between the thin MINDLESS Talismans and PARIS trucks.




Les gommes m'intriguent ... Après les barrels, cônes, eliminators, tall barrels, king/fat cônes et tentatives de gommes carrées, cette fois-ci place aux pyramidales ! Une fois démontées, elles paraissent ultra-spécifiques. La gomme "côté planche" vient s'emboîter sur l'embase par l'intermédiaire de 2 excroissances de matière, nul besoin de rondelle/coupelle. Les faces en contact avec le hanger sont elles en forme de triangles aux angles tronqués. Dans l'axe pivot/axe des roues, elles possèdent une encoche prévue pour accueillir le "tube de pivot". Sur les AEON, le pivot a la forme d'un tube creux traversant le hanger jusqu'à l'axe des roues. Il matérialise physiquement l'axe de rotation du hanger et limite les mouvements parasites du hanger.  
Pour un gain de poids maximal, l'axe des roues est creux et le kingpin est "plein" mais encastré dans l'embase.

The bushings intrigue me … After barrels, cones, eliminators, tall barrels, king/fatcones and even squared bushings attempts, it’s tiiiiiiime for the pyramidal ones ! When dismantled, Aeon bushings look very peculiar. The boardside bushing fits in the baseplate with two urethane outgrowths,  thus no washer required. Contact sides with the hanger look like triangles with truncated angles. There is a groove between the pivot and the wheel axle to host the “pivot tube” : on Aeon trucks, the pivot is a hollow tube crossing the hanger till the wheels’ axle. It materializes the real axle of truck rotation and decreases interference moves of the hanger.
It’s pretty unusual but to reduce truck weight, the wheel axles are hollow while the kingpin is filled and embedded.





Axe de rotation d'un truck / Truck rotation axle



Setups :
  • LANDYACHTZ Chinook (pendulaire/dropdown)
  • EARTHWING Supercharger / BADBIGBOYS Racedog (topmounts)
  • BEDEUX logo DT (drop through)


Comportement : A l'usage, les AEON  s'avèrent des trucks légers, plutôt nerveux et bien tournants. Leur géométrie “habituelle” et toutes leurs petites innovations en font des trucks faciles à prendre en main et précis une fois les gommes rodées. Malgré les 45° annoncés, je les trouve au moins aussi vifs que des trucks en 50°. La version 30° se rapproche sûrement des trucks “classiques” en 42/44/45°.
Les adeptes du "zéro jeu" vont être déçus : les AEON, comme tous les trucks moulés, prennent un peu de jeu à mesure que le pivot cup d'origine s'use. Leur mécanique n’élimine pas aussi bien les mouvements parasites du hanger que de bons trucks usinés et/ou à 2 pivots (Ronin, Voxter…). Mais ne comparons pas notre mignonne 205 GTI aux onéreuses Lamborghini et Bugatti. Les SEISMIC Aeon ne coûtent que 70 euros la paire.
Personnellement, je dirais qu'à défaut de gommer toutes ces aspérités de ride, les AEON les lissent, les absorbent pour laisser la part belle à une glisse facile, propre et douce.

Behaviour : Aeon trucks feel light, nervous and very turny. The simple geometry and all their little innovations make them easy to control and precise after the bushings are broken in. Even if they’re 45° trucks, I feel them as playful as 50°. The 30° version should feel like 42/44/45° “usual” trucks.
As with some other cast trucks, Aeon stock pivot cups do loosen over time. And their cinetics doesn’t remove lateral moves as good CNC trucks and/or double-pivot trucks (Ronin, Voxter…) do. But there is no comparison between our pretty 205 GTI and the expensive Lambos and Bugattis. SEISMIC Aeon trucks only cost $60.
For me, these trucks don’t kill every rough spot, but smoothen them, they absorb them for an easy, pretty smooth and clean slide.



Rodage : les gommes "claquent" un peu au début puis le silence se fait et leur comportement devient parfaitement linéaire.

Breaking-in : First bushings snap a bit but after few minutes, no more sound and they feel absolutely “linear”.


Réglage : ces trucks très spécifiques au niveau des gommes demandent un réglage qui l'est aussi. Trop desserré, le hanger "flotte" désagréablement, bien plus qu'avec des bushings cylindriques. On peut les trouver très inconfortables et instables si on les roule ainsi. Il est possible de mettre les gommes sous bonne pression sans trop limiter leur capacité d’inclinaison. Si vous avez un doute, n’hésitez donc pas, à ajouter un petit tour de clef.
Les gommes bleues d’origine (90A de dureté annoncée ET ressentie) conviennent parfaitement à mes 70 kilos.

Tuning: These specific trucks need to be precisely tightened. Too loose, the hanger floats unpleasantly, much more than trucks with barrel bushings. As it they feel unstable and uncomfy. You can tighten the Aeon trucks more than others without decreased leaning ability, so feel free to tighten them a bit more than usually.
Blue stock bushings (90A duro announced AND felt) fit my 155lbs perfectly.


Les + : légers, tournants, réactifs. Ils sont faciles à prendre en main, leur comportement est bien linéaire et on peut les incliner vraiment loin. Les trucks sont extrêmement agréables en glisse, doux et prévisibles, nul besoin de les brusquer.

Les - : bushings SEISMIC obligatoires, rodage nécessaire des gommes. Solidité ???


( +  ) : light, turny, responsive. Easy to take control of, their behaviour is very linear with a deep lean. These trucks are very comfy, smooth and predictable. No need to fight  them.

  ( - ) : SEISMIC bushings are compulsory and need a bit of breaking-in. Strength???


Je leur trouve un look sympa et j'apprécie l'audace de ces petits plus technologiques. Ils ne nécessitent pas d’adaptation mais un réglage plus fin que la majeure partie des trucks moulés.
Je serais curieux d'essayer la version 30°. D’autre part, j'aurais aimé voir au catalogue SEISMIC une ou plusieurs versions plus étroites de ces trucks bien nerveux (125 / 170mm par exemple).
Je les conseille aux amateurs de glisse douce et de trucks qui s’inclinent fort. Ils sont excellents pour le cruising, carving, dancing et slides. Pour de la Descente au sens strict, je les trouve un peu trop vifs. La version 30° sera à préférer.
Bien que je ne les ai pas tordus, leur légèreté et leur apparente finesse me les font déconseiller aux fans de tremplins, dance-jumpers et aux riders un peu brutaux.

I like their aesthetics and their technological darings. They don’t require much rider adjustment but a more precise tightening than usual cast trucks. I’m interested in trying the 30° version.
I’d like to see in the SEISMIC lineup a smaller version of those trucks (125 / 170mm for example).
I advise them to smooth slide and turny trucks lovers. They are very good at cruising, carving, dancing and sliding. For pure Downhill skateboarding, I felt them a bit too twitchy, the 30° version should be better.
I didn’t bend them but I am never rough with my gears. Their thinness and lightness make me think they don’t fit heavyweight riders, jump addicts and rough riders.



Qui êtes-vous ?

Ma photo
Pour plus d'informations, des propositions d'articles, des événements et autres sessions...n'hésitez pas à me contacter!!! [longboardskate@gmail.com]